Seuls au milieu des dunes   {Texel, Pays-Bas}

Toute la côte Ouest de l'île constitue le parc national des dunes de Texel où il fait bon s'évader.

 

Comme première balade, nous sommes tentés par les étangs à proximité de Den Hoorn (point de départ sur le parking des plages n°9, 10 et 11). Le parking est bondé mais nous ne rencontrons pourtant personne sur les chemins de coquillage qui nous guident à travers les dunes. Nos yeux passent du bleu de la mer à celui des étangs, du vert des landes et des roseaux au sable des dunes, des dégradés de brun des canards au roux des Highlands, introduites là pour manger ce à quoi ne touchent pas les moutons et les chevaux peuplant à l'origine le parc national.

Qui dit "dune" dit "pas d'ombre"

Tout comme qui dit "petite rando" dit "départ tôt". Logique, me direz-vous...

 

A croire que l'Amour rend bête. Ce jour-là, nous oublions totalement notre bon sens : départ à midi sous un soleil de plomb (Oui, oui, oui, il peut faire chaud à Texel. Une bonne trentaine de degrés en ce qui nous concerne) sans couvre-chef et avec un mini casse-croute ! Je m'inquiète pour Valentin qui nous avait déjà fait une insolation en Norvège et c'est moi qui ne tient pas le le coup. Arrivés au bunker, il nous a fallu rebrousser chemin, toujours sous ce même soleil de plomb, un pull sur ma tête (on fait avec les moyens du bord). Malgré les 2 litres d'eau que je m'enfile presque à moi toute seule, je ne ressens aucune amélioration. Que du contraire, il m'est de plus en plus difficile d'avancer. Pour en rajouter une couche, je me rappelle que le Chéri ne parle ni néerlandais ni anglais et qu'il sera donc difficile pour lui de demander de l'aide si je m'évanouis... Tout-va-bien !

Au final, nous en sommes quittes pour une petite frayeur et un bon rappel des règles élémentaires. Ouf !


Pour la prochaine fois

Nous avions traversé la Forêt de De Dennen et notre hôte nous avait vivement conseillé De Slufter. Au final nous n'avons visité ni l'un ni l'autre : faute de temps pour le premier et de mauvais temps pour le second. Mais ce n'est que partie remise !



Écrire commentaire

Commentaires : 0