Contemplative et heureuse. Mais pas tous les jours.

Cela fait quelques longues semaines qu'on le sait, pas si longtemps que cela que l'on partage ce bonheur avec nos tout proches et je peux maintenant vous l'annoncer : mi-septembre nous serons trois à la maison ! Quand je l'écris, j'ai encore du mal à réaliser ! Papa, Maman et BabyNous... Ça sonne beau mais ça sonne encore drôle à nos "jeunes" oreilles. Heureusement la Nature a pensé à tout : il nous reste encore 6 mois pour nous faire à ces nouveaux mots et toute une vie pour nous parfaire dans notre nouveau boulot... Avec de l'Amour et de l'imagination on arrive à tout !

Je ne suis pas de celles

J'avais envie de partager avec vous cette bonne nouvelle en toute honnêteté et vous avouer qu'elle me comble de bonheur mais parfois aussi de désarroi. Je ne suis pas de ces futures mamans modèles trop heureuses, trop bien dans leur peau, trop bien dans leur corps et trop bien dans leur tête. Non. Je suis juste une femme en proie à plein de changements majeurs dans sa vie qui gère cela certains jours assez bien et certains jours beaucoup moins.

Je m'explique

Dix jours après avoir reçu la plus grosse dose d'Amour que l'on ne m'ait jamais offert ~ notre mariage ~ je recevais la plus belle gifle que l'on ne m'ait jamais mise : à peine rentrée au boulot, on m'annonçait que je n'avais plus d'emploi : un de mes collègues revoyait ses ambitions professionnelles et reprenait mes fonctions. Quant à moi, à leur service H24 depuis 7 ans, il me fallait me trouver un autre poste ~ oui oui ! je devais leur proposer un autre poste ~. Je payais ici, entre autres, des rancœurs entamées une génération plus tôt, de la jalousie très mal placée et un management ne sachant pas manager. S'en suivirent plusieurs semaines infernales où je continuais une descente aux enfers entamée 2 ans auparavant ~ non, je ne me laisse pas facilement abattre ~ un licenciement que je pensais réparateur de tous dégâts et 4 mois d'une interminable traversée de désert intérieur.

Puis un jour vient l'éclaircie

On ne passe pas de la tornade au grand soleil, non. La pluie se fait progressivement moins forte, les nuages s'écartent de temps en temps pour faire place au soleil qui revient de plus en plus souvent, de plus en plus longtemps. Et là, on revit, on renaît. J'ai réellement vécu cela comme une seconde naissance. Je me voyais reprendre le plaisir de voir des gens, je sentais des envies pointer le bout de leur nez, puis les idées réemplir ma petite tête. J'assistais à cela comme j'assiste aujourd'hui au développement de BabyNous, contemplative et heureuse.

Là où le bât blesse

Je suis normalement une femme ~ hyper ~ active, adorant rire et ayant besoin de contacts et d'apprentissages permanents. Je ne tiens pas en place. J'aime sortir de chez moi. J'ai besoin de faire travailler ma tête et mes mains pour me sentir bien. J'ai besoin de travailler pour être heureuse, pour me sentir moi et ainsi pouvoir nous combler nous. Mais aujourd'hui ma vie professionnelle est inexistante et ma vie sociale réduite au strict minimum.

Il y en a de celles pour qui être enceinte serait l'extase tous les jours, moi on se rapproche plus de l'enfer... Si il n'y avait que les boutons sur la tronche, les seins qui tiraillent et les nausées... Il y a en plus l'hypotension. "8/6, pas étonnant que vous soyez fatiguée" m'a dit le médecin. Mais il n'y a rien a faire. Pas de médoc que je puisse prendre. De l'eau, du sel et du repos, beaucoup de repos. Avec une telle tension, je me traîne du matin au soir et du soir au matin. Je passe ma vie entre le lit et le canapé. Je n'essaie même plus de bien m'habiller. Je ne sais plus cuisiner ~ je ne tiens pas debout le temps de la préparation d'un repas ~ je termine rarement une assiette à table ~ mais je suis déjà contente d'avoir pu l'y commencer ~ je n'ai même pas la force de lire un bouquin ou de regarder la télé, j'ai perdu l'envie de coudre, de crocheter ou de bloguer ~ et pas question de me forcer ~. Je ne suis plus capable de rien. Je ne vois donc plus beaucoup de monde, je réponds juste aux invitations de longue date.  Elles me font du bien sur le coup mais je les paie couchée les 48 heures qui suivent.

Alors, oui, parfois je déprime

Et je le dis. J'ai bien conscience que j'ai la chance de vivre ce que je vis, je me le rappelle dès que possible mais je ne vais pas m'inventer une grossesse qui n'est pas la mienne parce que certaines l'ont rêvée ou que d'autres disent que c'est trop bien. Il y a des jours avec et il y a des jours sans. Février était plutôt sans, Mars semble être plus équilibré, le "100% avec" est pour bientôt !

En attendant

Je lui demande de se moquer. Moque-toi de moi, fais-moi rire ! Fais-moi rire pour dédramatiser. Fais-moi rire pour oublier. Fais-moi rire pour ne pas voir passer le temps.

Depuis quelques semaines ~ et pour quelques mois encore ~ je suis devenue sa baleine. Je suis sa baleine qu'il couvre de pâtisseries. Des merveilleux. Des merveilleux qu'il me rapporte amoureusement lorsqu'il passe à la boulangerie. On partage alors une pause, dans le canapé, à ce dire qu'en fait, c'est quand même déjà un peu merveilleux...

Photos : Kit d'annonce de la naissance de BabyNous :)



Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Chez Olivia (mardi, 17 mars 2015 10:15)

    Félicitations! J'espère que ton état va s'améliorer avec l'avancement de ta grossesse pour que tu puisse te faire plaisir à coudre plein de choses pour ton futur bébé!

  • #2

    Moissonner les étoiles * (mardi, 17 mars 2015 10:33)

    Merci, Olivia ! Aujourd'hui est un jour "avec". :) J'en profite !

  • #3

    Daphné (vendredi, 20 mars 2015 11:55)

    Il y a tellement de chose qu'on ne sait pas sur la grossesse, on voit les bons côtés mais personne ne parle des mauvais. Ce ne sera pas facile pendant 9 mois mais il paraît qu'il y a beaucoup de bonheur au bout...

  • #4

    Moissonner les étoiles * (lundi, 23 mars 2015 20:01)

    C'est pour cela que je voulais écrire cet article : pour que celles qui n'ont pas la forme ne se sentent pas coupables, qu'elles sachent que d'autres sont passées par là ... et que la situation peut (va) s'améliorer !

  • #5

    Mademoiselle B. (lundi, 06 juillet 2015 17:00)

    Félicitations !! (j'ai fait une pause dans mon blog donc j'arrive 10 ans après...) J'aime beaucoup ton annonce, elle est très originale et pleine d'amour !

  • #6

    Moissonner les étoiles * (mercredi, 08 juillet 2015 13:22)

    Merci-Merci ! :)