Bouger * Pays-Bas


Quand le soleil se couche {Texel, Pays-Bas}

Alors que l'on quitte notre plat pays pour l'Afrique du Sud, je partage avec vous les dernières photos de notre séjour sur l'île de Texel. Des photos de coucher de soleil car ils y sont sublimes, que l'on ait vue sur la mer ou la campagne. 

Les plages de l'île font partie des immanquables : avec leurs petites cabanes comme unique construction, loin de toute civilisation, on s'y sent bien... Comme seuls au monde...

A dans quelques semaines pour de nouvelles cousettes et le récit de nos aventures sud-africaines ***


0 commentaires

Dans les filets d'Oudeschild   {Texel, Pays-Bas}

Oudeschild est le port de pêche de l'île. Eloigné du village, il manque un peu de charme mais on a pourtant adoré y flâner à observer les pêcheurs rentrant de leur "journée" de travail !

 

Pour les plus jeunes, comme pour les plus grands, je vous conseille le Musée de la mer et des pilleurs d'épave (8.5€ par adulte). En partie à l'intérieur et à l'extérieur, il retrace l'histoire et explique la vie sur l'île de manière très ludique. Exposition de trésors d'archéologie retrouvés sous l'eau ou de brols en tous genres échoués sur la plage, reconstitution d'un moulin à vent ou d'un fumoir, rencontre avec les différents pirates ayant fait l'histoire ~ ou les histoires ~ , ateliers créatifs, etc. Un petit paradis pour les petits curieux que nous sommes restés !  Un seul bémol ~ comme toujours sur l'île ~  tout y est expliqué en néerlandais, en allemand et en anglais  mais pas en français. Mais ça ne gâche en rien la visite ~ Le Chéri a tout autant adoré que moi ~ !

Tant que vous êtes de ce côté de l'île, profitez-en pour goûter aux friteries locales ! Au menu, ni fricandelles, viandelles ou mitraillettes ~ les Belges comprendront ~ mais différents "plats" à base de poisson ou de crustacés, le plus souvent frits ! On a testé 2 adresses :

  • Le Vispaleis, à côté du musée. Tout a l'air trop bon ! On a fait comme tout le monde ~ le plus facile quand on ne sait pas ce que les gens mangent ~  : une petite soupe de poissons pour commencer ~ une tuerie ~ et des kibbeling ~ poisson blanc pané puis frit  en photo ci-dessous ~ pour suivre.
  • Le Café Veronica, sur le port. Là, on a un peu ~ beaucoup ~  exagéré : voulant goûter à tout ce qui se trouvait sur l'étalage, on a fait notre assiette sur mesure ~ ils ont accepté car on était un peu avant le coup de feu ~ . On avait donc des moules panées, des calamars frits ~ les meilleurs que je n'ai jamais mangé jusqu'ici ~, des harengs frais ~ appelés Hollandse Nieuwe, ils se mangent avec des oignons frais ~, du saumon fumé, de l'elbot fumé et ... et ... et ... ~ je ne me souviens plus du reste de l'assiette tellement il y en avait ~

Ils ne sont pas très mayo, mais plutôt tartare sucrée ~ leur mayo est aussi un peu sucrée, d'ailleurs ~ . Surprenant mais pas mauvais du tout !



0 commentaires

Pédaler entre prés et dunes   {Texel, Pays-Bas}

Si l'île ne fait que 25 km sur 9, elle ne compte pas moins de 135 km de pistes cyclables parfaitement aménagées et signalées. Un plaisir pour les grands comme pour les plus petits qui pourront circuler librement. Nous avions emmené nos vélos avec nous mais beaucoup de touristes louent leur 2 roues sur place. Différents types de vélos sont proposés : classique, tandem (souvent utilisé par un enfant sachant pédaler à l'avant et un adulte à l'arrière), trail angel, remorque de vélo pour enfants, etc.

Une carte reprenant toute les pistes est disponible à l'office du tourisme ou à Ecomare. Nous avons aussi acheté le petit livre "Texel - Eilandroutes - 4 fietstochten en 10 wandelingen" reprenant comme son nom l'indique 4 balades à vélo et 10 balades à pied. Ces balades sont thématiques et différentes explications nous sont données au fur et à mesure du parcours. Très chouette à condition que l'on parle le néerlandais ! ;)

Nous avons suivi le parcours des deux îles. 36 km à pédaler dans le Nord de Texel entre prés et dunes mais jamais loin de l'eau. Un régal !



0 commentaires

Seuls au milieu des dunes   {Texel, Pays-Bas}

Toute la côte Ouest de l'île constitue le parc national des dunes de Texel où il fait bon s'évader.

 

Comme première balade, nous sommes tentés par les étangs à proximité de Den Hoorn (point de départ sur le parking des plages n°9, 10 et 11). Le parking est bondé mais nous ne rencontrons pourtant personne sur les chemins de coquillage qui nous guident à travers les dunes. Nos yeux passent du bleu de la mer à celui des étangs, du vert des landes et des roseaux au sable des dunes, des dégradés de brun des canards au roux des Highlands, introduites là pour manger ce à quoi ne touchent pas les moutons et les chevaux peuplant à l'origine le parc national.

Qui dit "dune" dit "pas d'ombre"

Tout comme qui dit "petite rando" dit "départ tôt". Logique, me direz-vous...

 

A croire que l'Amour rend bête. Ce jour-là, nous oublions totalement notre bon sens : départ à midi sous un soleil de plomb (Oui, oui, oui, il peut faire chaud à Texel. Une bonne trentaine de degrés en ce qui nous concerne) sans couvre-chef et avec un mini casse-croute ! Je m'inquiète pour Valentin qui nous avait déjà fait une insolation en Norvège et c'est moi qui ne tient pas le le coup. Arrivés au bunker, il nous a fallu rebrousser chemin, toujours sous ce même soleil de plomb, un pull sur ma tête (on fait avec les moyens du bord). Malgré les 2 litres d'eau que je m'enfile presque à moi toute seule, je ne ressens aucune amélioration. Que du contraire, il m'est de plus en plus difficile d'avancer. Pour en rajouter une couche, je me rappelle que le Chéri ne parle ni néerlandais ni anglais et qu'il sera donc difficile pour lui de demander de l'aide si je m'évanouis... Tout-va-bien !

Au final, nous en sommes quittes pour une petite frayeur et un bon rappel des règles élémentaires. Ouf !


Pour la prochaine fois

Nous avions traversé la Forêt de De Dennen et notre hôte nous avait vivement conseillé De Slufter. Au final nous n'avons visité ni l'un ni l'autre : faute de temps pour le premier et de mauvais temps pour le second. Mais ce n'est que partie remise !



0 commentaires

Au hasard d'Utrecht   {Utrecht, Pays-Bas}

C'est en route pour Texel que l'on se décide à s'arrêter à Utrecht. Un peu (beaucoup) par hasard. On allait arriver à Den Helder pour le dernier ferry, on n'avait pas encore d'endroit où dormir... Ca sentait déjà le plan foireux !

 

Pour la première nuit de notre (mini) voyage de noces, on se permet un super hôtel. Le genre de truc qu'on ne se permettrait pas sans un des fameux bons Flair (merci Maman) : le Carlton President. Accueil souriant, couloirs tranquilles mais surtout lit king size, oreillers super moelleux, bain et douche. Ca y est, on peut enfin souffler !

Pour marquer le coup, on se fait plaisir au resto. Ca reste toutefois un resto d'hôtel : bon mais un peu cher pour ce que c'est. J'en profite pour mettre Valentin au parfum de la gastronomie (!)  hollandaise en lui faisant tester les bitterballen, des petites boulettes de bœuf en sauce frites. Résultat : il adore. Ca tombe bien parce que moi aussi ! On se ramollit ensuite au bar de l'hôtel, vautrés dans des petits fauteuils en cuir, une bière à la main : les vacances commencent plutôt bien !

Après une longue nuit, à nous le buffet petit déj' ! Divin ! Il y en a pour tous les goûts, sucré, salé, léger ou plus grassouillet : à côté des traditionnels croissants, yaourts et confitures, on retrouve plein de pains différents, des crottes de chocolat,  de quoi se faire un petit déj' anglais de choc, du jus d'orange tout frais pressé (à volonté !), différents types de café, un grand choix de thé et j'en passe... Je suis rentrée dans ma robe. J'en profite à fond !

 

L'hôtel est à une petite demi-heure du centre ville. On s'y rend donc en voiture, ou plutôt en camion(camionnette pour nous les Belges). Et c'est là que ça se complique... On ne rentre dans aucun des parkings à cause de la galerie. On tourne donc pour trouver une place qui nous coutera les yeux de la tête : 8€ pour 2h de parking + 61€ d'amende pour 9 minutes excédentaires... Bienvenue en Hollande !

Il n'y a pas grand chose à visiter à Utrecht, mis à part le Domtoren et la Domkerk qui ne nous ont pas impressionnés plus que ça (j'avoue, on n'a pas monté les 465 marches). Par contre, il faut prendre le temps d'y flâner...

On s'est baladés le long du Oude Gracht, un des trois canaux qui traverse la ville. Il est sur 2 "étages". Sur le dessus, la rue, ses passants, ses vélos et ses boutiques (aaahhh... ses boutiques...). Au niveau inférieur, les anciens entrepôts le long desquels on peut se balader, boire un verre et admirer les va-et-vient sur l'eau. C'est assez typique : les canaux ne servent pas ici uniquement d'attrape-touriste, comme à Bruges par exemple. Il y a certes les traditionnelles mini-croisières guidées, mais on y voit aussi quelques kayaks, quelques pédalos, des bateaux de touristes ou des bateaux poubelles ! Différent de Bruges, je vous dis !


On y serait bien restés plus longtemps...



1 commentaires